Assemblée Générale Ordinaire du FCE : Un bilan positif pour 2016

29 octobre 2017

Le Forum des Chefs d’Entreprise a tenu son Assemblée générale ordinaire, le 21 octobre au Palais des Expositions (SAFEX).

Assemblée Générale Ordinaire du FCE : Un bilan positif pour 2016

Cette assemblée a été précédée par l’Université et l’exposition du FCE qui se sont déroulés pendant quatre jours et couronnés d’un grand succès.   

Dans son allocution d’ouverture des travaux, le Président du FCE a tenu à remercier, en premier lieu, le Président de la République, son Excellence  Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA  pour «le soutien indéfectible pour l’entreprise et le rôle du secteur privé pour la consolidation de l’Economie Nationale». Il a également remercié le Premier ministre pour sa disponibilité et de son apport dans la clarification et l’éclairage des chefs d’Entreprises sur la politique économique  et le plan d’action du Gouvernement. M. HADDAD a salué aussi «sa  volonté affichée à réussir le partenariat avec le secteur privé» pour traverser la conjoncture difficile que traverse le pays.

En dressant le bilan de l’Université du FCE et de l’exposition, il a souligné la réussite totale de ces deux événements sur tous les plans. «Notre association a vraiment marqué l'actualité économique par l'organisation très professionnelle de ces évènements et je peux vous assurer qu'il n'est pas facile d'organiser une manifestation d'une telle envergure en si peu de temps».

Revenant aux travaux de l’Assemblée générale, un rapport d’activités retraçant l’important programme d’actions réalisé en 2016 a été présenté.  Les efforts consentis, jusque là, doivent être doublés à l’avenir, suggère M. HADDAD. «Nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli mais nous ne devons dormir sur nos lauriers. Nous devons rester mobilisés autour du FCE. Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs et crédibles».

Pour faire entendre la voix de l’entreprise et renforcer le dialogue avec les pouvoirs publics, le FCE reprendra ses  réunions avec les membres du gouvernement et les hauts responsables de l’Etat. «Nous ne pouvons ignorer que nos efforts restent insuffisants et qu’il est nécessaire de les maintenir et de les intensifier, car il reste beaucoup à faire pour construire une économie moderne qui puisse générer les ressources de sa propre reproduction», a-t-il recommandé aux nombreux membres du Forum, venus des différentes wilayas pour assister à l’Assemblée générale.

Les membres sont invités également à accorder un plus grand intérêt aux activités de l’organisation et à contribuer activement aux travaux des 27 commissions spécialisées et des délégations de Wilayas. Ce sont ces structures qui, fera-t-il remarquer, constituent «le réceptacle des débats des membres, et c’est l’expertise de ces structures de terrain qui nous permettront de construire des plaidoyers pertinents qui contribueront aux transformations de notre économie».