Coopération algéro-espagnole : Création d’un Conseil d’affaire par le FCE et CEOE

5 avril 2018

Le Forum des Chefs d’Entreprise et la Confédération espagnole des organisations professionnelles (CEOE) ont signé, le 03 avril à Alger, un Mémorandum d’Entente portant création du Conseil d’Affaires Algéro-Espagnol.

Coopération algéro-espagnole : Création d’un Conseil d’affaire par le FCE et CEOE

Ce Mémorandum a été conclu à l’occasion du Forum d’affaires algéro-espagnol. Dans son intervention, le Vice-président et responsable de la Commission Relations internationales, M. Mehdi BENDIMERAD, a relevé que «l’Espagne est un partenaire important de l’Algérie, mais le fléchissement, depuis trois ans, du volume des échanges entre nos deux pays vient nous alerter sur la nécessité de mettre en place de nouveaux mécanismes et donner ainsi un nouveau souffle à la coopération économique bilatérale et au partenariat entre les entreprises algériennes et espagnoles».

Parmi les solutions préconisées pour consolider la coopération économique, il est question de privilégier des actions concrètes communes et encourager l’investissement industriel. Plusieurs secteurs de partenariats où l’Algérie et l’Espagne peuvent être complémentaires sont identifiés, notamment dans l’agriculture et l’agrobusiness, l’automobile, l’industrie, l’énergie, la construction, les infrastructures, l’industrie pharmaceutique, les TIC et l’électronique.

M. BENDIMERAD a avancé que le «FCE fonde des espoirs sur ce Conseil d’Affaires pour renforcer les relations économiques» mais aussi donner un sens au Traité d’Amitié, de bon voisinage et de coopération qui lie les deux pays depuis un peu plus de quinze ans. Il a cité, à cette occasion, certains exemples concrets de projets de partenariat réussis. «Des entreprises de l’agroalimentaire ont déjà franchi ce pas et ont investi, avec beaucoup de succès, dans la production en Algérie». Ce succès a été rendu possible sous l’effet des profondes réformes et la dynamique qu’a enregistrée l’Algérie visant à renforcer davantage l’économie et la diversifier. De nombreux projets ont été également engagés pour faire de notre pays «un portail de choix de la route commerciale Europe-Afrique et une plate-forme génératrice de croissance».

Le Conseil d’Affaires algéro-espagnol impulsera, de son côté, d’autres partenariats sectoriels ciblés entre les entreprises algériennes et espagnoles dans de nombreux secteurs qui présentent également d’importantes opportunités.

Le FCE et son homologue la CEOE joueront un rôle prépondérant dans cette démarche. Elles ont adopté une approche rénovée et des outils modernes parmi lesquels un portail web de réseautage et éventuellement la création d’un fonds d’investissement commun pour financer les partenariats entre les entreprises des deux pays.