Coopération algéro-française : Les Rencontres d’Algérie sous le signe des partenariats productifs

24 juin 2018

Le vice-président du Forum des Chefs d’Entreprise, M. Mehdi Bendimerad, a pris part, aux Rencontres Algérie organisées le 22 juin 2018 à Paris.

Coopération algéro-française : Les Rencontres d’Algérie sous le signe des partenariats productifs

Accompagné d’une délégation du FCE, cette participation vise à raffermir et renforcer la coopération économique entre les entreprises algériennes et françaises. Ces rencontres dédiées à l’Algérie constituent, en effet, une nouvelle opportunité pour intensifier la coopération entre les deux pays. «La forte participation des entreprises algériennes démontre leur intérêt à consolider leurs relations et renforcer leur confiance avec les entreprises françaises », a expliqué M. Bendimerad, dans son intervention.

Les Rencontres Algérie matérialisent la volonté des entreprises des deux pays pour soutenir les opportunités de partenariats. Dans ce sillage, l’initiative de mettre en place un cadre de coopération formel, à savoir le Conseil d’Affaires Algéro-Français, permet d’impulser une nouvelle dynamique aux relations économiques entre les opérateurs algériens et français. «Notre conviction est que le partenariat entre les entreprises algériennes et françaises peut se développer de façon plus forte et durable si nous organisons le contact direct entre nos entreprises et dans les différents secteurs», a-t-il souhaité. Et de signaler que le FCE offre une assistance aux entreprises françaises en les accompagnant dans leurs projets d’investissement en Algérie.

L’Algérie a enregistré d’importantes avancées sur les différents plans qui lui ont permis d’amorcer une dynamique sans précédent pour diversifier son économie et développer les exportations hors hydrocarbures. La multiplication des échanges et des partenariats solides entre les entreprises françaises et algériennes est fortement souhaité dans les différents secteurs où l’Algérie et la France  peuvent être complémentaires, notamment dans l’agriculture et l’agrobusiness, l’automobile, l’industrie, l’énergie, l’industrie pharmaceutique et les TIC. Parmi les facteurs facilitateurs de cette coopération figure la diaspora, une communauté de binationaux et d’algériens installés en France et qui constituent des passerelles entre les deux rives. Cette diaspora est l’autre vivier qui peut contribuer à améliorer considérablement le partenariat grâce à leur double culture et aux connaissances accumulées en matière d’entrepreneuriat, de management et d’innovation.

Au cours de cet évènement, les participants ont pu débattre des questions liées à l’industrie, la sous-traitance automobile et industrielle, le e-commerce et le e-paiement, les biens de consommation non-alimentaires. Des séances de rencontres B2B ont été également organisées pour les entreprises porteuses de projets précis.