Dans une motion de soutien au Président de la République : L’UGTA, le FCE et les organisations patronales s’impliquent dans la mise en œuvre du programme présidentiel

29 octobre 2017

L'Union générale des travailleurs algériens, le Forum des Chefs d’Entreprise et les autres organisations patronales publique et privées ont exprimé, le 18 octobre à Alger, «leur soutien, leur attachement indéfectible et leur fidélité totale» au Président de la République, son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika.

Dans une motion de soutien au Président de la République : L’UGTA, le FCE et les organisations patronales s’impliquent dans la mise en œuvre du programme présidentiel

Dans une motion de soutien adressée au Président de la République à l'occasion de l'Université du FCE, à laquelle ont pris part le Premier ministre, M. Ahmed OUYAHIA et des membres du gouvernement, l'UGTA et les organisations patronales indiquent avoir «accueilli avec fierté votre appel, lors du dernier Conseil des ministres, aux travailleurs et aux entreprises à redoubler de mobilisation et d'efforts pour l'intensification du développement national. Cet appel renforce notre détermination à nous impliquer davantage dans la mise en œuvre de votre programme présidentiel pour la construction nationale». Ces organisations s'engagent également à «agir pour le développement économique national, par intensification de la croissance, la promotion des investissements, la promotion de la production nationale, le renforcement des performances des entreprises et la justice sociale». Dans cette motion, lue par le secrétaire général de l’UGTA, M Abdelmadjid SIDI SAID, il est ajouté que «ce programme a l'ambition de s'inscrire dans votre noble vision pour une Algérie forte et généreuse une Algérie de paix, de sécurité, de progrès économique, de stabilité, en un mot votre vision d'une Algérie émergente, à la hauteur de ses ressources réelles et à la mesure des ambitions légitimes de son peuple».  L'UGTA, le FCE et les autres organisations patronales publique et privées «s'engagent à fournir les efforts nécessaires pour relever ce défi du développement économique et social et à coordonner leurs actions avec le gouvernement. Ils réitèrent aussi leur détermination à pérenniser le dialogue et la concertation tripartite que vous n'avez cessé d'encourager».