Lettre de candidature de M. Ali HADDAD à la présidence du FCE

Alger, le 13 Novembre 2018


Mesdames & Messieurs les Membres
du Forum des Chefs d’Entreprise

Chers membres,
Servir l’entreprise et porter la voix des entrepreneurs pour mieux contribuer à l’édification de l’économie nationale est le plus grand honneur qui m’ait été fait. Cet immense honneur, je le dois à vous et c’est vous qui en êtes la source. A l’origine et au final, il résulte de la confiance que vous décidez, de votre propre volonté, d’accorder à la personne que vous estimez représenter notre organisation, le Forum des Chefs d’Entreprise.

A ce titre, je vous remercie toutes et tous et vous en suis grandement reconnaissant de m’avoir permis de vous représenter et de servir l’entreprise Algérienne, privée et publique, dont je me félicite des acquis précieux que nous avons pu engranger à son profit ces dernières années. Ceci a été rendu possible grâce à l’écoute et la clairvoyance de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika dont le programme a mis l’entreprise au centre du développement économique et social en tant que principal créateur de richesse.

Tout au long de ce mandat, avec les membres de toutes les instances représentatives de notre organisation et grâce à votre précieux appui, j’ai œuvré pour rester fidèle aux engagements que j’ai pris devant vous et pour lesquels vous m’aviez accordé votre confiance. Nous avons toujours veillé au respect de la collégialité dans la prise de toutes les décisions. Avec certainement des carences et également nos limites humaines mais jamais sans fidélité ou par manquement à notre devoir vis-à-vis du Forum des Chefs d’Entreprise et de ses membres.

 Chers membres,

Le mandat qui s’achève est le premier pour le FCE dans sa nouvelle configuration d’organisation qui s’est amplement développée et qui a fait le choix collectif d’élargir son assise sur le territoire national et auprès des opérateurs afin de peser davantage et efficacement dans le champ socio-économique. Ce n’est pas d’une évolution dont il s’agit mais d’une totale mutation qualitative et quantitative.

C’est un mandat de construction, de consolidation et de mise en place des outils de pérennisation de l’organisation.

A chaque phase historique du développement économique du pays correspondent de nouvelles formes d’organisation et de représentation de ses composantes socio- économiques. L’Algérie et les entrepreneurs Algériens méritaient une grande organisation patronale qui soit suffisamment représentative, forte et constructive pour être écoutée au plan national et sérieuse pour constituer un partenaire crédible au plan international. C’est la tâche prioritaire à laquelle nous nous sommes attelés. Cette organisation, aujourd’hui, vous pouvez être fiers d’avoir réussi ensemble à la construire.

Le FCE est devenu, incontestablement, un acteur majeur du paysage socio-économique de notre pays écouté par les institutions et respecté par ses partenaires. Il est un interlocuteur crédible et sollicité prioritairement par la communauté d’affaires étrangère et attentif aux préoccupations de notre diaspora.

Patiemment et avec rigueur, le Forum a construit des acquis d’une extrême importance et dont peuvent s’enorgueillir ses membres et qui lui permettent d’activer sereinement et de porter la voix des opérateurs économiques.

Le fonctionnement régulier et transparent de ses instances constitue le meilleur gage de sa pérennisation et l’élargissement, sans commune mesure, de sa représentativité au sein de la communauté d’affaires nationale avec des délégations sur tout le territoire et dans plusieurs pays à l’étranger le meilleur indice de cette évolution que nul ne peut contester. Un siège national et des sièges dans les wilayas dotés de toutes les commodités et moyens matériels, des équipes stables composées de cadres totalement dévoués au service de l’entreprise et une situation de trésorerie qui a connu une progression très favorable.

Les nombreux projets maturés et dont les études sont finalisées tels que le nouveau siège social, l’école de commerce et de management, l’école pour enfants autistes et la création d’un incubateur pour les startups sont autant de jalons qui vont hisser encore plus haut notre organisation.

Le FCE a produit des documents et des études contenant des propositions et recommandation, aujourd’hui, référencées dans le débat économique national. Plusieurs de ses propositions, au service des entreprises, ont été adoptées et mises en œuvre par les pouvoir publics.

Chers membres,

Le FCE est aujourd’hui fort de ses adhérents, de son organisation et des moyens qu’il a su se créer lui-même en ne s’appuyant que sur ses propres ressources.

Ces rappels ne sont faits que pour signifier qu’aujourd’hui, le FCE a pris une dimension telle que la tâche et la responsabilité de sa représentation sont devenues lourdes à porter.

En revanche, il dispose actuellement de tous les instruments matériels et organiques qui lui permettront d’envisager son avenir et d’entamer une nouvelle phase avec sérénité et

de mener son action dans une plus grande proximité des préoccupations des entrepreneurs.

Une phase a été accomplie et une nouvelle phase va s’ouvrir avec la tenue le 15 décembre prochain de l‘Assemblée Générale pour le renouvellement régulier des instances de direction. Ceci, parce que l’acte démocratique de légitimation de l’action des différents représentants et à tous les niveaux du Forum vous en êtes les seuls dépositaires.

C’est pourquoi, consolider les acquis déjà réalisés, assumer une représentation de notre Forum digne de sa grandeur et de sa dimension actuelles et mettre en œuvre un programme d’action au service des entreprises et dans l’intérêt de l’économie nationale est le nouvel engagement que je prends devant vous pour la poursuite de cette nouvelle phase dont j’ai la parfaite conscience de la difficulté mais combien exaltante.

C’est dans cet esprit que je compte présenter ma candidature à la présidence du Forum des Chefs d’Entreprise.

Le respect des conditions réglementaires de déroulement de l’assemblée générale élective m’oblige à m’astreindre à ce niveau et de revenir vers vous avec le détail de mes propositions pour le prochain mandat durant la période consacrée statutairement à la campagne électorale.

J’en appelle à tous les membres de faire de la prochaine Assemblée Générale un vrai moment de consécration et de confirmation du principe démocratique, de la transparence et de la compétition sereine au sein du FCE.

Avec tous mes respects et ma parfaite considération.

 

Ali HADDAD