M. Ali HADDAD installe Mme Esma ZAHZAH, membre honoraire du FCE pour le Canada

23 avril 2017

Le Président du Forum des Chefs d’Entreprise, M. Ali HADDAD, a installé le 12 avril 2017, Mme Esma K ZAHZAH, en qualité de membre honoraire du FCE pour le Canada.

M. Ali HADDAD installe  Mme Esma ZAHZAH, membre honoraire du FCE pour le Canada

A l’occasion d’une mission d’affaires effectuée au Québec et Ottawa du 09 au 13 avril, couronnée par une rencontre avec la diaspora algérienne établie au Canada, M. HADDAD a procédé à l’installation de Mme ZAHZAH en qualité de représentante du Forum au Canada. «Mme Esma K ZAHZAH est la personne idoine pour représenter le FCE et nous aider à établir puis renforcer les synergies que nous voulons construire avec nos partenaires canadiens», a indiqué M. HADDAD. Forte de ses compétences et savoir-faire reconnus pour la mise en relation d’affaires et de partenariat à l’international, elle aura pour mission d’œuvrer à la dynamisation et à la densification du  partenariat entre les entreprises algériennes et les entreprises canadiennes.  En ayant une représentation au Canada, le FCE a ainsi achevé une étape supplémentaire dans l’édification du réseau des membres honoraires du Forum à l’international. Le Forum renforce ainsi sa dynamique de développement à l’international, impulsée depuis 2015. «Il nous fallait être présent, après les Etats Unis d’Amérique, au Canada pour assoir définitivement la présence du FCE en Amérique du Nord», a-t-il expliqué. L’action du FCE en matière de relations internationales vise, à la fois, organiser un cadre adapté et évolutif permettant de promouvoir le partenariat des entreprises, dynamiser le développement de leurs capacités d’exportation et nouer des relations sérieuses et durables avec les organisations susceptibles d’apporter à l’Algérie un savoir-faire et une expertise avérée.

Le déploiement du FCE à l’international devra être accompagné par la diaspora, invitée à s’impliquer fortement à la mise en place d’une plate-forme d’échange économique avec l’Algérie. Le Président du Forum a qualifié, à cet égard, la communauté algérienne établie au Canada de «passerelle humaine», forte de plus de 120000 personnes. «Certains sont de hauts diplômés et peuvent jouer le rôle de facilitateurs en constituant la base de notre partenariat gagnant-gagnants», a estimé M.HADDAD. «Notre démarche, poursuivra-t-il, procède de la conviction selon laquelle il est grand temps pour nous de prendre des initiatives en matière de partenariat et de ne plus nous contenter d’attendre les initiatives de nos partenaires pour y répondre. Nous voulons progresser et donner un nouvel élan à la coopération entre les entreprises algériennes et canadiennes».