Mission d’affaires du FCE en Irlande : Vers un partenariat ciblé et durable avec les entreprises irlandaises

11 mai 2017

Une délégation du Forum des Chefs d’Entreprise, conduite par le Président M. Ali HADDAD, a effectué une mission d’affaires les 10 et 11 mai 2017 à Dublin (Irlande). Cette première mission dans ce pays vise à établir une véritable dynamique partenariale entre les entreprises des deux pays et à identifier les créneaux de coopération dans des domaines bien précis.

Mission d’affaires du FCE en Irlande : Vers un partenariat ciblé et durable avec les entreprises irlandaises
S'exprimant dans le cadre d'une rencontre d’affaires avec Entreprise Irland, organisme gouvernemental irlandais chargée de la promotion des exportations des entreprises irlandaises, M. Ali HADDAD, a relevé que «les  bilans de nos échanges commerciaux et des investissements n’évoluent certes pas au rythme que nous souhaitons mais nous pouvons affirmer que la dynamique que nous voulons impulser à nos relations est amorcée ». Pour ce qui est de la vision du FCE  sur les relations économiques bilatérales entre l’Algérie et l’Irlande, il est souhaité de lancer un partenariat plus approfondi avec plus d’engagement et d’actions concrètes de part et d’autre. Les entreprises irlandaises ont, en effet, un vrai savoir-faire exportable qui peut répondre au besoin exprimé par l’Algérie notamment dans le domaine agricole.
La multiplication de rencontres a été ainsi souhaité afin d’«inverser la tendance à l’effet d’«explorer les opportunités de partenariats solides et durables entre les entreprises algériennes et les entreprises irlandaises dans différents secteurs». Dans ce sens, le Président s’est engagé à  accompagner les entreprises irlandaises à nouer des partenariats «gagnant-gagnants».
 Quant aux secteurs ciblés, l’agriculture, notamment l’élevage pour la production de lait et de viande, l’agroalimentaire, les énergies renouvelables et les  technologies de l’information et de la communication sont les principaux secteurs cités par le Président. «Nous savons que l’Irlande a réussi à les développer et à être une destination privilégiée des investissements directs étrangers dans ces domaines particuliers», a-t-il souligné. Constituant les trois grands axes de la stratégie de diversification de l’économie algérienne, «ce sont là les secteurs clé que nous souhaitons développer afin d’assurer notre sécurité alimentaire et la transition énergétique de notre pays». Mais, poursuivra-t-il, «nous souhaitons en premier lieu profiter de votre impressionnante expérience dans la production de lait et de ses dérivés», afin de réduire la facture des importations du lait et des produits laitiers.
Pour faire connaitre l’Algérie aux opérateurs irlandais, M. HADDAD a mis en exergue le  processus de diversification de l’économie algérienne, couplé aux nombreuses réformes tels que le cadre législatif réglementant l’investissement. Celui-ci a pour double objectif d’améliorer le climat des affaires et introduire plus de souplesse et de facilité aussi bien pour les entreprises algériennes qu’étrangères. «Ces mesures, souligne-t-il, ont permis notamment de réduire la pression fiscale et de faciliter l’accès au financement et au foncier industriel».  Le FCE œuvre d’ailleurs avec beaucoup d’énergie pour influer positivement sur les orientations  stratégiques des autorités afin que l’entreprise soit au centre de toute politique économique publique.
A l’occasion de la mission d’affaires, une cérémonie d’installation du membre honoraire du FCE en Irlande a été, par ailleurs, organisée. M. Moussa BOUGUERRA a été ainsi désigné en qualité de Membre Honoraire du Forum en Irlande. «Fort de son dynamisme professionnel et ses compétences de manager, fort également de son attachement à son pays, M. Moussa BOUGUERRA est la personne idoine pour représenter le FCE et nous aider à établir puis renforcer les synergies que nous voulons construire avec nos partenaires irlandais», a indiqué M. HADDAD, dans son allocution. 
Cette nouvelle étape dans l’édification du réseau des membres honoraires du FCE s’inscrit dans la continuité de la dynamique de développement à l’international qui a caractérisé les années 2015 et 2016. «Il nous fallait être présents, après Paris, Londres, Bruxelles, Berlin, Madrid et Luxembourg, dans la capitale irlandaise Dublin et assoir définitivement la présence du FCE dans le continent européen», a fait savoir le Président, convaincu qu’«il est grand temps pour nous de prendre des initiatives en matière de partenariat et de ne plus nous contenter d’attendre les initiatives de nos partenaires pour y répondre».