Rencontre sur les nouvelles dynamiques entrepreneuriales algériennes M. Haddad : « C’est l’Algérie de 2030 que nous façonnons aujourd’hui »

16 septembre 2018

Le Forum des Chefs d’Entreprise a organisé en collaboration avec le quotidien français Les Echos, le 13 septembre à Paris, une matinée-débat sur «Les nouvelles dynamiques entrepreneuriales algériennes ».

Rencontre sur les nouvelles dynamiques entrepreneuriales algériennes  M. Haddad : « C’est l’Algérie de 2030 que nous façonnons aujourd’hui »

Dans son intervention, le Président du FCE, M. Haddad a exprimé l’attachement du FCE à jouer un rôle moteur dans la création de richesses et d’emplois au profit de la diversification de l’économie algérienne. «Notre présence à Paris en collaboration avec Les Echos vise à renforcer les liens économiques et promouvoir le marché algérien».

L’Algérie  a réalisé de nombreux projets au cours des deux dernières décennies dans les différents secteurs, permettant au pays de poursuivre son développement économique et social mais aussi construire un socle solide, sur lequel s’appuient les réformes de deuxième génération engagées récemment. L’Algérie, qui est la «Porte de l’Afrique», a réussi à valoriser son immense territoire et à opérer des transformations porteuses d'opportunités et d'ambitions multiples. Ces mutations ont permis aux entreprises privées de devenir un véritable moteur de création de richesse et d’emplois». Sur les 11 millions de personnes en activité en Algérie, 7 millions, c’est-à -dire  plus  de  63%,  sont  employées  par  les entreprises  privées ».  «Nous nous projetons dans le futur et c’est l’Algérie de 2030 que nous sommes en train de façonner dès aujourd’hui», a souligné M. Haddad.

Dans la continuité des relations déjà tissées avec des entreprises françaises, il a relevé que la  réussite de celles qui se sont installées en Algérie dénote de la portée du marché algérien. Des entreprises comme Renault, Lafarge-Holcim, ENGIE, CMA-CGM, BNP, Société Générale, Total, Schneider-Electric, et les acteurs de l’agro-alimentaire et des services réalisent de très bonnes affaires.

La rencontre s’est, par ailleurs, poursuivie par des interventions de M. Jean-Philippe Duval, Global public finance de PwC, M. Régis Arnoult, Président de Catering International Services (CIS), M. Ahmed Tibaoui et Mme Nacera Haddad, Vice-Présidents du FCE, sur « comment l’Algérie favorise un écosystème permettant le développement et l'implantation des entreprises du secteur privé ? ». Deux entrepreneurs français et algérien, M. Hakim Soufi, PDG  de CIAR, et M. Alain Assouline, Président de l’école WebForce3, ont également confronté leurs visions et leurs meilleures pratiques dans la recherche de croissance, notamment. Cette matinée a été clôturée par un témoignage sur le rôle des jeunes entrepreneurs de la «nouvelle Algérie» de M. Mohamed Skander, Président de Jil’FCE et par M. Fabrice Le Sache, vice-président et porte-parole du MEDEF.  Les intervenants ont plaidé pour le renforcement du partenariat économique entre les deux pays sur le long terme. Un appel a été lancé à l’adresse des entrepreneurs français à même d’améliorer la connexion avec leurs homologues algériens.